Rencontre entre le Ministre des Mines et le représentant de la Banque Mondiale

La bonne gouvernance et la transparence avant tout

Le Président de la République a lancé le défi selon lequel chaque foyer au sein de la population malagasy puisse jouir des retombées des ressources minières. La collaboration avec les partenaires techniques et financiers ne doit pas être ainsi écartée. Dans cette optique, la Banque Mondiale réitère sa détermination à soutenir Madagascar pour atteindre les objectifs de la bonne gouvernance et de la transparence, surtout dans le secteur minier. Ainsi, ce 1er février, le Ministre des Mines et des Ressources stratégiques, Monsieur Fidiniavo RAVOKATRA a reçu Monsieur Rémi PELON, représentant de la Banque Mondiale, dans son bureau à Ampandrianomby.

Le Ministre des Mines a souligné que : »la transparence dans la gestion des ressources minières est une garantie pour attirer des investisseurs à venir à Madagascar. Ce secteur est productif mais ses retombées ne sont pas encore palpables. Néanmoins, une réforme sera menée incessamment notamment concernant la délivrance de permis de recherche et d’exploitation dans le secteur aurifère ».
Par ailleurs, le représentant de la Banque mondiale a avancé que cette visite lui a permis de s’enquérir de la forme de partenariat à entretenir entre cette institution financière et Madagascar mais également pour connaître la position du ministère des Mines et des Ressources stratégiques par rapport à la transparence dans la gestion du secteur minier.

Concernant la suspension de l’EITI, le Ministre Fidiniavo RAVOKATRA affirmé que son Département ministériel a déjà pris des mesures adéquates. La délégation de la Banque mondiale, quant à elle, s’est déclarée rassurée par cette volonté de l’Etat à assurer la transparence dans la gouvernance minière afin que cette suspension soit bientôt levée. Il convient de noter que la coopération entre Madagascar et la Banque Mondiale existe depuis plusieurs décennies.

 

Fihaonan’i Rémi Pelon sy ny Minisitry ny Harena an-kibon’ny tany

Laharam-pamehana ny fitantanana mangarahara

Tafiditra ao anatin’ny vina napetraky ny Filoha Andry Rajoelina , eo ambany fitantanan’ny Praiminisitra Ntsay Christian ny mba hisian’ny fiantraikany ara-toe-karena isam-baravarana avy amin’ny harena ankibon’ny tany. Zava-dehibe ny fiaraha-miasa amin’ireo mpiara-miombon’antoka ara-teknika sy ara-bola araka izany. Nanamafy ny fanohanany sy ny fanampiany antsika ny Banky iraisam-pirenena hisian’ny fitantanana tsara sy mangaraharaha ity sehatra ity. Nisy ny fihaonana teo amin’Andriamatoa Rémi Pelon , solontenan’ny Banky iraisam-pirenena momba ny harena an-kibon’ny tany tamin’ny Minisitry tompon’andraikitra Fidiniavo Ravokatra ny 01 Febroary 2019, tety Ampandrianomby.

Nilaza ny Minisitra tompon’andraikitra fa antoka ahafahana misintona mpampiasa vola ho tonga eto amintsika ny fahavononana hampangarahara ny fitantanana ny harena an-kibon’ny tany. Mamokatra ityy sehatra ity saingy mbola tsy hita ny fiantraikan’izany .Hisy ny fanatsarana sy ny fanadiovana hatao hoy hatrany izy, voakasik’izany ny fanomezan-dalana hanao fikarohana, hitrandraka, ny mahakasika ny volamena.nilaza kosa ny solontenan’ny Banky Mondiale fa anton-diany ny hamantatra ireo endrim-piaraha-miasa eo amin’ny roa tonta, sy ny fipetraky ny ministera momba ny fampangaraharana ny fitantanana ny harena an-kibon’ny tany.

Mahakasika ny fampihatoana ny EITI, nilaza ny Minisitra Fidiniavo Ravokatra fa efa nandray fepetra ny Ministera. Ny solontenan’ny Banky iraisam-pirenena tetsy andaniny nanambara ho afa-po amin’ny fandraisan’andraikitry ny fanjakana hampiverina amin’ny laoniny ny fiatoan’ny rafitra EITI izay inoany tsy haharitra .Marihina f’efa am-polo taonany maro no niara-niasa isika sy ny Banky iraisam-pirenena. Ireo no nivoitra nandritra ny fihaonana teo amin’ny Minisitry ny harena an-kibon’ny tany sy ny loharanon-karena stratejika Fidiniavo Ravokatra sy Rémi Pelon iraka avy amin’ny Banky iraisam-pirenena,